furtis

furtis

110

115

120

125

130

135

Le Furtis bâton de freeride et de montagne
Muni d'une poignée grip courant sur le tiers du bâton afin de pouvoir le saisir efficacement dans toutes les situations, il possède un système de dragonne escamotable pour ceux qui préfèrent l'escamoter.

Poignée longue grip
Le choix d'une poignée longue en grip permet d'adapter la hauteur des mains en fonction de la pente, de la qualité de neige, d'une utilisation à la montée ou à la descente, mais aussi lors des longues traversées (ça soulage le dos !). Quelle que soit l'utilisation, on a instantanément la longueur voulue et toujours une bonne prise en main.

Dragonne escamotable
Une vis de fixation permet d'extraire la dragonne au bâton en fonction des préférences de chacun.

Avantages sans dragonnes :
En pente, on peut glisser facilement ses bâtons entre le sac à dos et le dos sans que les dragonnes ne se coincent dans les bretelles du sac ou les plis de la veste. On peut aussi les planter efficacement à l'envers dans la neige. Cela permet de se libérer les mains pour les manipulations de cordes quand on pratique le ski de couloir ou de pente raide. En les retournant (rondelle vers le haut) on peut facilement sonder le manteau neigeux. En cas d'avalanche ou si le bâton se coince dans un arbre, cela permet une perte immédiate des bâtons. Un atout pour la sécurité.

Inconvénient sans dragonne :
Sans dragonne, on accroît le risque de perte. Et oui, il faut avoir la main ferme. Mais, comme le dit Bruno Compagnet : "Dans toutes les pratiques extrêmes, l'acteur tend vers la simplicité et l'efficacité, à l'exemple du surfeur qui n'utilise pas de leach. L'hiver dernier, je n'ai perdu qu'un bâton après avoir involontairement ouvert ma main... " Donc si Compagnet a ouvert sa main, après vous faites comme vous voulez...

Multi-usages
Pour une pratique freeride, montagne et ski de pente avec le même instrument. Un bâton multi-usages qui, à l'instar de nos skis, doit être efficace dans toutes les situations.

"Le bâton est le seul élément technique de la panoplie du skieur sur lequel on puisse s'autoriser un peu de fantaisie et d'originalité. Si l'on peut coupler ces caractéristiques avec une redoutable efficacité pour le ski de montagne, cela devient très intéressant." Et si Camille Jaccoux trouve ça très intéressant et bien nous sommes contents pour lui.
2011 © BlackCrows
home | contact us | warranty | newsletter | terms of use | privacy policy
there are albino crows, but you can't see them in the snow.