Campagne papier black crows 2013-2014 : le off

albinos blackcrows chamonix corvus skiblackcrows skis julien regnier shooting

Revenant à ses premiers amours, black crows s’est enfermée en studio pour sa nouvelle campagne publicitaire. Cette année, c’est au photographe David Ledoux que revenait la délicate tâche de saisir les gesticulations d’un albinos, de deux skieurs et d’une skieuse dans un studio du XIXème arrondissement. Le concept de ces nouvelles prises de vue étant de reproduire entre quatre murs et à l’aide de cordages stabilisateurs différents champs de visions d’un skieur en caméra embarquée.
blackcrows shoot paris camox skiblackcrows albinos crow ski freeride

Sur le papier, ça paraît jouable. C’est une tout autre paire de manche quand ladite opération consiste à suspendre un skieur aux cuisses gonflées par des années de tressautement et d’ingestion de viande hormonale nord-américaine. Surtout quand votre assistance se compose de deux jeunes filles pleines de bonne volonté, mais un tantinet fluettes et davantage habituées à concevoir des lignes graphiques plutôt que de manipuler des masses suspendues par effet de traction.
blackcrows david ledoux ski studio camox venorblackcrows david ledoux ski studio camox

Une journée de shooting, des effets spéciaux, des ombres indisciplinées, de la concentration, des gouttes de sueurs, une roue de voiture qui se fait la malle sur l’autoroute, une barre de téléski généreusement prêté par la Société d’Aménagement de la Plagne (SAP), des paires de camox freebird, venor, ova, corvus et des bâtons furtis sous le feu des projecteurs. Soient cinq prises de vue et cinq thématiques à découvrir dans la presse hexagonale et de Navare.blackcrows skis camille jaccouxjulien regnier blackcrows

Crow’s eye view, campagne photographique 2013/2014.

Merci à David Ledoux, Anne-Sophie Ferrari et Constance Proust.

Photos : Anne-Sophie Ferrari

Par JAG

les aventures de jérémy prévost et le black crows corvus 193.9

jeremy_prevost_blackcrows_ski_corvus_meribel_chopper4°8, il est temps de grimper Jeremy. Nous y voilà, le règne de l’écologie gagne les alpages, même Jérémy Prévost se laisse gagner par l’inquiétude. Il faut dire que ces salopards du Giec n’y vont pas de main morte et commencent franchement à nous foutre les miches avec des prédictions de plus en plus pessimistes. Certains scientifiques parlent de 6,4° de réchauffement et d’une montée des eaux de 5 mètres à l’horizon 2100… on n’a pas vécu la Grande Guerre, mais on risque fort d’avoir notre lot d’émotion dans ce XXIème !

Ainsi, Jérémy, bardé de matériel high tech fabriqué à partir de pétrole, ne s’en laisse pas compter. Lui, le pied sur la pédale de son choper qui ne marche qu’à la force des jarrets, sait qu’il est temps d’appuyer et d’aller se coller dans les montagnes avec du bois de chauffage pour le siècle à venir. Le voilà prêt à partir vivre dans les forêts tel un trappeur des temps moderne avec ses corvus 193.9 qui lui serviront à aller relever ses pièges de braconnier. Et si jamais un petit loubard aux cheveux blonds vient l’emmerder pour qu’il lui dessine un mouton, d’un bon coup de clef à mollette bien placé entres les deux yeux, Jérémy se fera un plaisir d’éclater la tête du prince de mes deux. Faut pas faire chier Jérémy Prévost quand il répare ses pièges à bête.
JAG

comment devenir gras en Amérique par Chris Booth

Point de vue laissé dans sa tendre langue originale et le tout assaisonné de mauvaises photos prises avec un Iphone de marque américaine. Deux semaines aux USA et ski à Jackson Hole la belle.

nocta_burger_blackcrows_powderskiing

America is the best country in the world, except for all the others. The best way to enjoy America is to get heavy. Here I have set out my top 5 tips on how to get fat fast in the USA.

 

•    Eat cheap.
The best food in America is cheap. Ideally you should never pay more than $10 for a meal. If you pay more than that the food is bound to have some nutritional value, something you will need to avoid at all costs. Having said that, no matter how much you spend it’s always worth adding a side of chicken tenders.

blackcrows_usa

•    Eat more.
As a general rule, if you eat at Denny’s, Jack in the Box, Wendy’s, Arby’s, Burger King, In’n Out Burger, McDonalds, TGI Fridays, Subway, KFC, Taco Bell, Taco Time, Panda Express, Moe’s Grill, Long John Silvers, Dairy Queen, A&W or Dunkin’ Donuts then you’re all good.

booth_navis_blackcrows

•    Avoid exercise.
America was designed so people never have to walk again. Show the slightest indication of a sore leg at the airport and they offer you a wheel chair. Take it. When you arrive at your destination you’re going to want a car. Get a big fucking car. My advice then is to stop by any of the restaurants above - they all have drive thru. Most ski resort accommodation is on-snow. Demand that your condo is ski-in ski-out. You don’t want to be the chump walking across the car park.

booth_america_blackcrows_ski blackcrows_ski

•    Go big or go home.
You’re not here to fuck around, if your Starbucks Vanilla Latte is not Vente you are wasting your time. Plus if you let it cool and add a straw it tastes like a milkshake.

muscle_blackcrows_ski_usa panorama_ski_blackcrows

•    Be brave.
If you can upsize your Monterey Jack Burger meal, do it. If you can add bacon, do it. If you can get it to go, get it to go. If there’s a meal challenge available that wins you a t-shirt if you finish the whole thing, take the challenge. If you find yourself at a breakfast buffet, make an impact. People will remember you. Don’t be a pussy, sweat is a good thing – it means your body is working to digest all that good fuel you’re taking on. Skiing is hard, you need lot’s of fuel. And get that shit Animal Style, nobody orders off the actual menu anymore. Everybody knows that. Now stop yawing, focus and finish your potato gems.

OLYMPUS DIGITAL CAMERA

this_is_the_end_blackcrows_skis

Par Chris Booth