black crows interview. Pierre Guyot : gibier de potence

blackcrows_Garnier_Guyot_ombre&lumiere

L’espoir était mince de voir la liberté reprendre des couleurs face au diktat du style. Pierre Guyot, grâce à un humour caustique et une légitimité pieusement acquise tout au long de sa foisonnante carrière de skieur, a activement participé à ce rééquilibrage essentiel au freestyle. Qu’il s’agisse de ses frasques étalées sur les pages du magazine Weski, de ses interventions satiriques sur le site Skipass ou, plus récemment, de sa fameuse imposture de quadruple backflip sur les forums de la toile, le flibustier des Ménuires a balancé quelques salvateurs pavés dans la marre d’un sport volontiers sclérosé par la performance et le narcissisme. Evidemment, cette casquette d’empêcheur de tourner en l’air fait quelque peu passer au second plan sa dextérité sur les planches, mais n’est-ce pas là une moindre conséquence quand on participe si farouchement à la légèreté d’une activité céleste.

Par Antoine Jaccoux Grospiron.

blackcrows_Garnier_Guyot_remontée

Sans louvoiements, entrons directement dans le vortex, penses-tu que l’on puisse être pro dans le ski sans faire la pute ?
Pierre : Etre pro en ski sans se soumettre un minimum n’est malheureusement pas possible. Plus tu es fort et connu, plus tu es obligé de mentir pour rendre la réalité plus belle qu’elle ne l’est. Tu dois mentir pour le bien de tes sponsors ou pour te mettre en valeur auprès d’eux. Certains le font mieux que d’autres, ce qui explique que des riders arrivent à négocier de gros contrats sans pour autant être d’excellents skieurs. C’est moche, mais c’est comme ça, ça fait parti du boulot.
Histoire de te mettre à l’aise, est-ce que tous tes sponsors sont vertueux ?
Pierre : J’aimerais bien dire plein de trucs à ce sujet, mais comme je l’ai expliqué, je ne peux pas ouvrir ma gueule pour démonter les marques qui me soutiennent. Black crows, Eider et Adidas sont de superbes marques qui font des produits de qualité.
Changeons d’atmosphère, comment c’est passé ton hiver et quels sont tes projets pour la suite de la saison ?
Pierre : Mon hiver c’est bien passé. J’ai eu d’excellentes conditions de neige et pas mal de temps pour skier. J’ai shooté avec GPSY Feelin pour leur prochain film et j’ai fait quelques édits pour le blog Black Crows. Parallèlement à cela, j’ai travaillé à l’ESF des Menuires puis avec Monster Energy sur des évènements. L’année prochaine, je souhaite continuer dans la même direction, mais je n’ai pas encore de projets concrets. Je vais déjà essayer de focaliser sur ce qui me reste à faire cet hiver avant de penser à l’année prochaine.
Considères-tu le ski comme un loisir ou un sport ?
Pierre : Le ski peut être considéré comme un sport ou un loisir selon les personnes. Moi je pratique le ski la plupart du temps comme un sport, j’aime bien repousser mes limites et essayer d’améliorer mes performances au lieu de suivre les touristes sur le pistes.
Est-ce que tu te considères comme un passionné ?
Pierre : Oui je suis un passionné, sinon il y a bien longtemps que j’aurais lâché les planches pour être avocat comme votre pote Chris Booth.
blackcrows_Garnier_Guyot_720_2

Et tu n’as pas l’impression d’être un gros privilégié de bourgeois occidental sans vergogne qui glisse tranquillement sur une surface cristalline tandis que le monde est à feu et à sang ?
Pierre : Ca dépend avec qui tu me compares, si c’est avec un pauvre petit malien ou avec un fils de riche héritier américain. Disons que je ne suis pas à plaindre, je n’ai pas trop de sous, mais j’ai une vie bien remplie et je me fais bien plaisir.
Les JO, c’est pour l’année prochaine, est-ce que tu prédis la mort du new school ?
Pierre : Les JO je suis pour. J’ai toujours pensé que ça créerait une bonne émulation autour du sport. J’ai foi car les personnes qui gèrent ça de là haut ne sont pas toujours les bonnes et j’espère qu’elles défendront notre sport au mieux au lieu de penser à leur propre intérêt ou encore à leur porte-monnaie. Si ça va tuer le sport ? J’espère que non, je croise les doigts et on verra bien.
Pour Sotchi, tu as misé sur des poulains et des pouliches chez les bookmakers ?
Pierre : Non mais est ce réellement une bonne idée ? Je vais devoir attendre les premiers résultats de l’hiver prochain, regarder combien sont cotés les athlètes pour me dire au final que ça ne sert à rien de parier tant d’argent pour gagner si peu.
blackcrows_Garnier_Guyot_turn

Elles sont jolies les freestyleuses de l’an 2013 ?
Pierre : Il en faut pour tout les goûts. Moi j’aime bien le charme de Roz Groenewoud, le sourire de Gretchen Bleiler, le petit shape de Kaitlyn Farrington… Mais il faut que j’arrête de rêver !
Concernant ton quadruple backflip à X mille vues sur la toile, est-ce que tu considères que tu as dépassé les bornes ?
Pierre : C’est clair que ce gros fake* a foutu un coup de pied au cul au petit monde du ski freestyle. Avoir dépassé les bornes je ne sais pas, mais j’ai été gêné de recevoir toutes ces félicitations que je ne mérite pas. Après, beaucoup de gens ont apprécié la blague et de voir leurs commentaires ça m’a bien aidé à oublier le reste. J’espère maintenant tourner la page sur cet épisode et aller de l’avant. Je supporte mal le fait d’être un imposteur.
Si un kid se brise en deux en essayant de t’imiter, est-ce qu’au fond de toi, tu ne serais pas content qu’il n’ait pas réussi ?
Pierre : Je suis plutôt du genre à vouloir coacher et à essayer d’aider les gens qui me demandent conseil sur le park que de vouloir qu’ils se blessent. Donc oui, si le petit se brise, je pense que je rigolerai aux éclats alors qu’au fond de moi je serai triste pour lui.
Est-ce que ta notoriété te permet d’avoir plein de groupies comme certaines vedettes du halfpipe ?
Pierre : Ma petite notoriété m’a déjà créée des opportunités qui ont débouché sur des actes sexuels, c’est indéniable. Mais ces occasions sont beaucoup plus rares pour moi qu’elles ne le sont pour les stars de la discipline. Je vis cela comme un bien pour un mal, car les filles que j’apprécie le plus sont celles qui trouvent le ski plutôt ringard.

blackcrows__cruiser

Black Crows, c’est un peu un drôle de nom, tu en penses quoi de ce gros pléonasme ?
Pierre : Je n’avais jamais pensé à ça. Perso j’aime bien ce nom et je ne vais pas chercher plus loin. Je laisse cette histoire de pléonasme aux intellects. Tu sais en France on parle plutôt mal anglais, la majorité des gens ne savent même pas ce que « crows » veut dire, donc je pense que la question ne se pose pas vraiment.
Et sinon, tu skies sur quels modèles et qu’est-ce qu’ils ont de vraiment super par rapport à d’autres skis ?
Pierre : Je skie les nocta en freeride backcountry et les venor en freestyle, ce sont de super skis qui ont cependant quelques petits aspects que je n’apprécie pas forcement, mais je n’ai pas le droit d’en parler ici. En revanche, j’ai déjà tout dit à Julien Regnier, le shaper. C’est ça qui est bien avec une petite marque comme black crows, l’avis des riders est considéré comme important et il est pris compte pour faire avancer les choses dans le bon sens.

Skipass, pourquoi t’être foutu dans cette galère ? Ils t’ont filé des autocollants ?
Pierre : Tu parles de commenter les X. Je me suis lancé dans cette aventure parce que j’étais blessé à l’épaule et que je voulais aller voir les X Games aux US tous frais payés et supporter mes potes. Je crois me souvenir qu’un jour ils m’ont effectivement donné des autocollants « In tartiflette we trust », je ne sais pas ce que j’en ai fais, je ne les ai pas collé, ça c’est sur.

guyot_Garnier_blackcrows

Il paraît qu’il y a des japonais irradiés qui te cherchent suite à tes propos déplacés aux X Games. Tu confirmes ?
Pierre : Non je ne suis pas au courant, mais ça m’étonnerait quand même que les japonais regardent les vidéos sur skipass. Si c’est le cas, je souhaite en profiter pour m’excuser auprès d’eux. Mes propos ont été déformés, c’est de ma faute j’aurais du assister au montage, j’aurais du rester aux cotés de Ludo Chauchaix pour lui éviter de faire n’importe quoi et de démonter une fois de plus mon e-réputation. Mais à la place, j’ai préféré me barrer faire la fête en boite.
À quoi est-ce que tu aspires dans le fond ?
J’ai eu beau essayer à plusieurs reprise, je n’ai pas réussi à prendre assez de recul sur ma personne pour formuler une réponse légitime à cette question. Je m’en excuse.

blackcrows_Guyot1 copie_elina

Donnes-nous une infime lucarne d’espoir.
Pierre : Souriez, demain sera pire.

*Comme beaucoup de ses congénères, Pierre aime employer des anglicismes pour avoir l’air à la page. Pour votre gouverne,Fake signifie imposture en français. Par exemple, fake orgasm se traduit par orgasme simulé. Oui, ça n’a rien à voir, mais on double facilement le nombre de lecteurs avec une touche de sexualité.

 

photos actions et portrait ski : Louis Garnier/ www.louisgarnier.com

autre portraits : elina sirparanta / elinaphoto.com